Qui de la perte de chance de survie

Qui de la perte de chance de survie

Publié le : 01/03/2022 01 mars mars 03 2022

Pour être indemnisable, le préjudice de la victime doit par principe être certain, direct et déterminé, excluant ainsi la réparation de tout préjudice éventuel. 
La perte de chance représente cependant une notion hybride entre le dommage certain et celui incertain, qui sous certaines conditions, peut ouvrir droit à une indemnisation pour la victime privée de la chance d’un événement qui aurait pu lui être bénéfique. 
De manière plus absolue et funeste, la perte de chance de survie, intervient à la demande des ayants droit d’une victime, privée de la prolongation de sa vie, compte tenu du fait notamment d’une erreur médicale. 

La Cour de cassation en 1975, a donné une définition à la perte de chance, de manière générale en droit de la responsabilité civile, comme étant : « la disparition, par l’effet d’un délit, de la probabilité d’un événement favorable, encore que ; par définition, la réalisation d’une chance ne soit jamais certaine ». 
De manière vulgarisée, il s’agit de la privation pour une victime, par le fait d’un tiers, de la possibilité de bénéficier d’un événement favorable. 

En matière de perte de chance de survie, elle s’illustre par le fait pour la victime d’avoir été privée de l’obtention de soins qui auraient pu empêcher son décès. Il s’agira régulièrement d’un défaut d’information du patient quant au risque d’une intervention, d’un retard dans les soins ou une erreur de diagnostic. 

Véritable création prétorienne, l’indemnisation de la perte de chance de survie quant à elle a été reconnue pour la première fois par le Conseil d’État en 2007, avec un attendu qui mérite d’être reproduit : 

« Dans le cas où la faute commise lors de la prise en charge ou le traitement d’un patient dans un établissement public hospitalier a compromis ses chances d’obtenir une amélioration de son état de santé ou d’échapper à son aggravation, le préjudice résultant directement de la faute commise par l’établissement et qui doit être intégralement réparé n’est pas le dommage corporel constaté, mais la perte de chance d’éviter que ce dommage soit advenu ; que la réparation qui incombe à l’hôpital doit alors être évaluée à une fraction du dommage corporel déterminée en fonction de l’ampleur de la chance perdue  »

Par décisions successives, plusieurs principes sont alors posés par cette décision permettant d’envisager la réparation de la perte de survie, qui doit continuer de respecter le triptyque : faute, préjudice et lien de causalité. 

À proprement parler, l’indemnisation de la perte de chance est évaluée selon différents critères comme l’état de santé antérieure de la victime et les soins qui auraient pu être prodigués, et est déterminée en pourcentage versé aux victimes par ricochets. 
 

Historique

  • Indemnisation du préjudice d’angoisse
    Publié le : 01/07/2022 01 juillet juil. 07 2022
    Rédaction
    Indemnisation du préjudice d’angoisse
    « Pretium Doloris » est l’adage latin qui signifie : le prix de la douleur, et à ce titre le droit à la réparation des victimes, envisage de plus en plus de prendre en compte les dommages corporels liés à un fait dommageable lié à des souffrances et préjudices psychologiques ressentis à l’occasio...
  • Le fonctionnement de la commission d’indemnisation des victimes d’infractions (CIVI)
    Publié le : 20/05/2022 20 mai mai 05 2022
    Rédaction
    Le fonctionnement de la commission d’indemnisation des victimes d’infractions (CIVI)
    La commission d’indemnisation des victimes d’infractions poursuit l’objectif de permettre l’indemnisation de victimes, directes ou indirecte de faits dommageables, y compris lorsque l’auteur de cette infraction est non identifié ou insolvable. Même en l’absence de jugement au fonds, cette commiss...
  • Rappel : la détermination de la date de consolidation est soumise au pouvoir souverain d'appréciation des juges
    Publié le : 20/04/2022 20 avril avr. 04 2022
    Rédaction
    Rappel : la détermination de la date de consolidation est soumise au pouvoir souverain d'appréciation des juges
    La date de consolidation de l’état d’une victime d’un accident corporel est déterminante, en ce qu’elle arrête d’une part le moment où les lésions sont fixées et prennent un caractère permanent et ne nécessitent plus de traitement, sauf si ce n'est pour éviter une aggravation, et d’autre part en...
  • L'indemnisation des victimes d'accidents de la circulation
    Publié le : 25/03/2022 25 mars mars 03 2022
    Rédaction
    L'indemnisation des victimes d'accidents de la circulation
    Créée dans le but d’améliorer la situation des victimes d’accidents de la route, la loi Badinter du 5 juillet 1985 est la référence en matière d’indemnisation pour ces victimes, et dont les contours ont progressivement été précisés par la jurisprudence.  Selon ce texte, la définition donnée à un...
  • Indemnisation pour homicide involontaire et sort de la pension de réversion
    Publié le : 01/03/2022 01 mars mars 03 2022
    Rédaction
    Indemnisation pour homicide involontaire et sort de la pension de réversion
    Le préjudice économique est un poste de réparation versé au conjoint survivant d’une victime d’un accident, afin de compenser les pertes subies et les gains manqués, du fait du décès du conjoint, et notamment concernant les pertes de revenus professionnels que ce dernier apportait au foyer.  D...
  • Qui de la perte de chance de survie
    Publié le : 01/03/2022 01 mars mars 03 2022
    Rédaction
    Qui de la perte de chance de survie
    Pour être indemnisable, le préjudice de la victime doit par principe être certain, direct et déterminé, excluant ainsi la réparation de tout préjudice éventuel.  La perte de chance représente cependant une notion hybride entre le dommage certain et celui incertain, qui sous certaines conditions,...
<< < 1 2 3 4 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.