Quid du Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires (FGAO)

Quid du Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires (FGAO)

Publié le : 27/07/2021 27 juillet juil. 07 2021

Le Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires (FGAO) est destiné à intervenir lors de la survenance d’un accident de la circulation et qu’il est impossible d’identifier le responsable de l’accident, ou si ce dernier n’est pas assuré.
L’intervention de ce fonds permet d’indemniser la ou les victimes pour les dommages corporels et matériels subits.


Dans son fonctionnement, le FGAO est placé sous contrôle du ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie et est constitué de plusieurs assureurs agréés. Son financement repose quant à lui sur une participation par la communauté des assurés.

Intervention du FGAO


L’indemnisation par le FGAO ne peut intervenir que si plusieurs conditions cumulatives sont réunies.

Celles tenant à l’accident :
  • L’accident doit avoir été provoqué par un véhicule terrestre à moteur (VTM), des piétons, des personnes circulant avec des engins non catégorisés comme VTM (vélo, rollers, etc.) ou par des animaux (sauvages ou domestiques) ;
  • L’accident doit avoir eu lieu en France ou dans l’Espace Economique Européen (EEE) et sur la voie publique.

D’autres tenant au responsable de l’accident :
  • Le responsable de l’accident n’est pas identifié, c’est notamment le cas lorsque les dommages sont causés par un animal sauvage ;
  • Le responsable de l’accident n’est pas ou pas encore assuré, ou son assurance n’est pas en mesure de l’assurer ;

Sont par conséquent exclus l’auteur de l’accident, la victime qui n’est pas propriétaire du véhicule impliqué (vol), et les personnes non résidentes en France ou au sein de l’EEE.

Demande d’indemnisation


La demande d’indemnisation auprès du FGAO doit être formulée par la victime et notamment par son assurance ou par ses ayants droit, dans les 12 mois qui suivent l’accident lorsque le responsable de ce dernier est identifié, sinon dans un délai de 3 ans après l’accident.

L’ouverture du dossier se fait soit en complétant le formulaire CERFA dédié à l’aide, sinon en contactant directement une commission d'indemnisation des victimes d'infractions (CIVI) départementale, par courriel ou téléphone.

La procédure débute obligatoirement par une étape de conciliation et l’organisme doit ensuite présenter une offre d’indemnisation dans les deux mois qui suivent le dépôt de la demande. Elle devient judiciaire s’il y a absence de réponse ou refus motivé du FGAO, refus de l’offre par la victime. C’est à la CIVI d’instruire le dossier auprès du juge et chaque partie à la possibilité de présenter leurs observations jusqu’à 15 jours avant la première audience.

Les parties disposent d’un droit d’appel contre la décision rendue, sinon l’indemnité prévue doit être versée au plus tard un mois après la notification du jugement.  

Les types de dommages indemnisés


Le FGAO intervient pour indemniser les dommages matériels si, et seulement si, celui qui a causé l’accident est identifié et qu’en plus la victime a subi concomitamment des dommages corporels. En tout état de cause, la réparation proposée pour indemniser les dommages corporels ne pourra excéder 1 220 000 euros.

Les dommages corporels sont également indemnisés et aucune limitation de montant n’est posée lorsque le responsable de l’accident est inconnu.

Historique

  • Erreur médicale : la question de l'état antérieur sur le taux de perte de chance
    Publié le : 22/10/2021 22 octobre oct. 10 2021
    Rédaction
    Erreur médicale : la question de l'état antérieur sur le taux de perte de chance
    Dans l’arrêt objet de notre étude mensuelle, il est question de savoir si l’intervention de l’équipe médicale réalisée afin d’éviter la survenance d’un dommage, mais qui en a cependant créé un autre, peut atténuer la responsabilité pour faute médicale et par conséquent abaisser l’indemnisation. ...
  • Réparation du préjudice moral de l'enfant à naître du fait du décès de son grand-père
    Publié le : 11/10/2021 11 octobre oct. 10 2021
    Rédaction
    Réparation du préjudice moral de l'enfant à naître du fait du décès de son grand-père
    Il existe un adage juridique « Infans conceptus pro nato habetur quoties de commodis ejus habetur » qui permet de juger qu’un enfant est considéré comme né, chaque fois qu'il pourra en tirer avantage. Cet adage est notamment utilisé par les juridictions en cas de décès d’un des parents postérieur...
  • Quid du Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires (FGAO)
    Publié le : 27/07/2021 27 juillet juil. 07 2021
    Rédaction
    Quid du Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires (FGAO)
    Le Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires (FGAO) est destiné à intervenir lors de la survenance d’un accident de la circulation et qu’il est impossible d’identifier le responsable de l’accident, ou si ce dernier n’est pas assuré. L’intervention de ce fonds permet d’indemniser la ou les vi...
  • Réparation du préjudice économique et prise en compte du remariage
    Publié le : 16/06/2021 16 juin juin 06 2021
    Rédaction
    Réparation du préjudice économique et prise en compte du remariage
    Le principe de réparation intégrale du préjudice constitue le socle de la responsabilité civile en droit français, puisant son fondement dans l’article 1240 du Code civil lequel dispose que « Tout fait quelconque de l'homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par la faute duquel il est a...
  • Le barème de capitalisation
    Publié le : 07/06/2021 07 juin juin 06 2021
    Rédaction
    Le barème de capitalisation
    En matière de dommages corporels, le barème de capitalisation est utilisé afin d’indemniser les victimes de préjudices patrimoniaux permanents, voire leurs ayants droit. Il n’existe pas un, mais plusieurs barèmes de capitalisation avec chacun des référentiels propres, généralement établis par les...
  • Enfant né handicapé du fait d’une erreur médicale : la prestation de compensation du handicap peut-elle être déduite de l’indemnisation ?
    Publié le : 31/05/2021 31 mai mai 05 2021
    Rédaction
    Enfant né handicapé du fait d’une erreur médicale : la prestation de compensation du handicap peut-elle être déduite de l’indemnisation ?
    Lorsqu’un enfant né handicapé, il peut lui être alloué une prestation de compensation du handicap versée par la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH), pour rembourser, entre autres, les frais relatifs à sa perte d’autonomie tels que l’aménagement de son domicile, l’achat d’équipe...
<< < 1 2 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.